Jeudi 20 septembre à 18h

 

Regards sur le portrait

 

Conférence  présentée par Marie-Pierre Gantzer

agrégée d'arts plastiques et artiste plasticienne

 

Grenier de Chèvremont - Metz

 

 

emile-friant-autoportrait-a-quinze-ans-1878

Emile Friant, autoportrait

Huile sur toile, 46 × 78 cm, musée de la Cour d’Or, Metz.

Le portrait se développe comme genre autonome dans la peinture occidentale vers le milieu du XVe siècle à une époque où l'homme se découvre comme sujet d'étude et de réflexion et où l'artiste acquiert un autre statut dans la société. Qu'il s'agisse de son élaboration ou de sa réception, la rencontre est d'emblée au cœur de la question de la représentation de la figure humaine. Dans ce jeu de relations, des paroles et des regards sont convoqués et échangés entre les différents protagonistes, l'artiste, le modèle, le destinataire.

Le parcours proposé dans la conférence prendra appui sur des dessins et peintures, du XIVe au milieu du XIXe siècle et mettra en évidence les choix effectués par les artistes afin d'inviter à une approche sensible des œuvres.