22 février 2018 à 18h

Grenier de Chévremont

 

Les Devilly et la vie culturelle au XIXe siècle

Conférence présentée par 

 

Michel SEELIG

 

260px-Bataille_de_sidi_brahim_1845_26_septembre

 

 

Si l’on évoque ces Messieurs de l’École de Metz, comme écrivait Charles Baudelaire en 1845, on pense à Maréchal, aux Hussenot père et fils, ou à Migette. Dans son récent ouvrage sur l’École, Christine Peltre ne consacre que deux petits paragraphes à Théodore Devilly.

Devilly ne serait-il que ce Grand mauvais sujet du dessin publié par l’Illustration pour le Salon de 1845 ?  Ou ne faudrait-il retenir que son œuvre de directeur de l’École des Beaux-Arts de Nancy, après 1870 ?

Michel Seelig a pu acquérir une toile et plusieurs œuvres graphiques de l’artiste, il en a fait don à la Cour d’Or. Il présentera dans sa conférence sa vision d’amateur du maître que fut Théodore Devilly, en particulier de son œuvre graphique. Il évoquera aussi son père et son grand-père, libraires-éditeurs messins et leur rôle dans la vie culturelle.

 

Entrée libre